FullSizeRender

January Cure

Je vous avais parlé au début du mois de la January Cure de Apartment Therapy. Plusieurs de ces tâches étaient inévitables avec le déménagement, mais voici celles qu’il me reste à faire :
* Acheter des fleurs.
* Créer une « outbox ». J’ai fait un bon ménage déjà, mais j’aime l’idée d’avoir une boîte ou mettre ce dont on est plus certain de vouloir garder pour voir si l’item nous manque.
* Faire une liste de projets. Je voulais attendre quelques semaines avant de la faire pour avoir une meilleure idée des endroits demandant de l’amélioration. Bref cette liste semble courte, mais elle va s’allonger et probablement déborder en février.
* Inviter des gens!

IMG_1182

Oups!

J’étais sur une bonne lancée ici. Mais bon, déménagement oblige, mon temps était plus limité, et la routine n’est pas encore au point. Ça s’en vient par contre.
Les boîtes sont défaites, il me reste encore quelques murs à habiller, mais je me sens tous les jours un peu plus chez moi.
Il y a le bruit des voisins et les enfants à qui il faut apprendre a être un peu moins bruyant, mais on s’habitue tranquillement. La proximité des commerces est vraiment une bénédiction après notre sevrage pointelier, et nous avons bien hâte de pouvoir sortir un peu plus.
Alors je suis tranquille mais c’est bon signe.

IMG_1167

Zero Waste Home

Je n’ai pas encore eu le temps de débuter mon défi lecture (parce que déménagement, tsé), mais j’avais envie de vous parler du livre qui m’a le plus marqué en 2014.
Il s’agit du livre Zero Waste Home de Bea Johnson.
Ce livre m’a beaucoup éclairé sur mes habitudes de consommation, et, bien que je ne vise pas le « Zero Waste », il m’a permis d’améliorer mon empreinte écologique.
En fait, c’est beaucoup plus que ça. C’est toutes ces petites choses qui me semblaient normales et qui ne devraient pas l’être.
Avez-vous déjà pris le temps de compter le nombre de bouteilles de produits pour nettoyer qu’on a dans une maison? Au moment de lire ce livre, j’avais 22 produits pour 4 personnes! On s’entend qu’il serait difficile de trouver un seul produit pour tout faire, mais 22 c’est beaucoup trop!
J’ai toujours eu une fierté à sortir mon bac de récupération. S’il est plein c’est que je fais ma part, non? Pourtant, on semble souvent oublier que l’idéal c’est qu’il soit vide. La récupération reste un déchet et le processus de collecte et de recyclage crée une certaine pollution. Il faut, en premier lieu, réduire les déchets à la source ou réutiliser ce qu’on ne peut pas réduire.
Il y a tellement de choses que ce livre m’a permis de réaliser, et il apporte beaucoup de solutions à des problèmes que je ne savais même pas que j’avais.
Bref, je le conseille fortement.

Pour le fun, je laisse ici la liste de produits pour nettoyer que j’avais dans ma maison.
Salle de bain :
1 savon à main liquide,
2 tubes de pâte à dents (un pour adulte et un pour enfant),
4 savons liquides pour le corps (un normal et un avec exfoliant pour moi, un à odeur de mâle pour Nico, et un tout en un pour les enfants),
3 shampoings (un de tous les jours et un spécial pour moi et un antipelliculaire pour Nico).
Cuisine :
1 savon à main liquide (différent de la salle de bain parce qu’un savon de cuisine ne doit pas avoir la même odeur que celui de la salle de bain),
1 savon liquide pour vaiselle,
1 savon pour lave-vaisselle.
Salle de lavage :
3 bouteilles de savon à linge (normal, délicat, pour couche lavable).
Nettoyage :
1 savon lave-vitre,
1 nettoyant multi-usage en spray,
1 nettoyant multi-usage liquide,
1 nettoyant à toilette,
1 nettoyant pour ceramique,
1 nettoyant pour surface de cuisson.

IMG_1819

Adieu et bonjour

Il y a 2 ans, nous avons fait un pari, celui de décider en 5 ans si la vie de pointeliers nous convenait. Ça nous aura pris moins de 2 ans pour réaliser que non.

Ce fut une belle expérience que je ne regrette aucunement. Une expérience qui nous a permis de réaliser certaines choses que nous n’aurions jamais réalisées autrement.

Une belle maison avec une cour, c’est le fun.
Faire une heure de route matin et soir pour s’y rendre, c’est moins le fun.
On aime sortir, voir notre monde, voir la ville. La pelouse, les feuilles, la neige, l’entretien, les petites réparations, les moustiques, ce n’est pas vraiment pour nous.

Notre maison a plus de 60 ans. Il faut la chouchouter, l’entretenir, la réparer. Notre maison est loin. Pas assez loin pour que notre coin de l’île ait une vie propre, mais assez pour que l’AMT nous considère en banlieue, malgré notre code régional dans le 514. Notre maison nous a coûté une petite fortune. D’où je viens on peut avoir une méchante belle baraque pour le même prix. Ici on peut à peine se payer un condo ou une maison, loin, loin.

Tout ça, c’est trop cher payé pour le peu de plus que ça nous apporte.

Demain, nous deviendrons verdunois. Un nouveau quartier à découvrir, un nouveau départ pour notre famille, de nouvelles aventures.

Adieu, et à tout de suite.

 

 

SAM_0058

Encore un défi

Tant qu’à être dans le « mood », j’ai décidé de me lancer un 2ème défi, soit le « January cure » de Apartment therapy.
Bon, avec le déménagement je devrai le trafiquer et le décaler un peu, mais j’ai quand même l’intention d’en faire une bonne partie. Tant qu’à emménager dans un nouvel endroit, aussi bien partir du bon pied.

À suivre…

IMG_0810

Défi lecture 2015

Inspirée par Émilie et motivée par mon souhait de lire plus cette année, je me lance également un défi lecture pour 2015. Mon temps pour la lecture étant limité, mon défi sera plus modeste, soit 12 livres cette année, l’équivalent d’un par mois.

Je n’ai pas encore décidé des titres qui feront partie de mon défi, alors vos suggestions sont bienvenues.