Je suis anxieuse.

Mon fils commence la maternelle. Je crains ce moment depuis qu’il est tout petit. Il a son propre rythme d’apprentissage et fonctionne très mal sous la pression. Je sais que le système d’éducation est plus ou moins adapté pour les garçons. Je sais que les professeurs sont surchargés et ont peu de temps pour le cas par cas. J’aime mon fils et je l’aimer tout autant, qu’il décide d’être pompiste ou médecin. Mais j’aimerais que ce soit son choix à lui. Pas parce qu’il aura manqué d’outils pour arriver à ses fins.

Je suis égoïste.

J’en veux au gouvernement d’imposer toutes ces coupures au moment où mon fils entre dans le système. J’en veux aux professeurs de menacer d’en faire moins (ou plutôt de faire ce pour quoi ils sont payés) au moment où mon fils aura besoin d’eux. Je m’en veux de ne pas avoir les moyens de lui offrir plus que ce système public et je m’en veux de penser comme ça parce que j’aimerais pouvoir y croire à ce système.

IMG_1294-0

Nouveau blogue

Ça fait quelques temps que j’y pense, et c’est aujourd’hui que je me lance avec une nouvelle plateforme, pour combler mon besoin de vous parler de mon côté un peu grano. Ça s’appelle Sans étiquettes, ça peut vous plaire, ou pas; mon but n’est pas de faire la morale à personne, seulement de partager des idées qui fonctionnent bien pour notre famille.

Si ça vous intéresse, c’est par ici : Sans étiquettes.

Je vous laisse en prime une photo d’une récolte de mon jardin.

Zéro Gaspillage

Je vous ai parlé il y a quelque temps d’un livre sur le « Zero Waste » qui m’avait particulièrement marquée. Depuis, je tente de changer mes habitudes de consommation, petit à petit. J’étais à la recherche depuis plusieurs mois, d’un endroit pour échanger des trucs et des idées sur le sujet, avec des ressources disponibles ici, au Québec. À défaut d’avoir trouvé cet endroit, j’ai décidé de le créer.

Que les efforts que vous souhaitiez faire soient petits ou grands, je vous invite à partager avec nous ici : https://www.facebook.com/groups/zerogaspillage/. Même si c’est juste pour espionner en attendant d’avoir la motivation pour agir, mon but ce n’est pas de vous faire sentir coupable de ne pas en faire assez, mais d’échanger sur le sujet, dans le respect de ce que chacun est prêt à faire. Pour l’instant ma seule restriction de localisation c’est pour ceux qui habite le Québec, donc même si vous n’êtes pas à Montréal, n’hésitez pas!

Si vous voulez mieux comprendre en quoi le modèle de consommation actuel est problématique, je vous invite à écouter ceci :

IMG_1182

Oups!

J’étais sur une bonne lancée ici. Mais bon, déménagement oblige, mon temps était plus limité, et la routine n’est pas encore au point. Ça s’en vient par contre.
Les boîtes sont défaites, il me reste encore quelques murs à habiller, mais je me sens tous les jours un peu plus chez moi.
Il y a le bruit des voisins et les enfants à qui il faut apprendre a être un peu moins bruyant, mais on s’habitue tranquillement. La proximité des commerces est vraiment une bénédiction après notre sevrage pointelier, et nous avons bien hâte de pouvoir sortir un peu plus.
Alors je suis tranquille mais c’est bon signe.