À toi… À moi.

Lorsqu’aimer est une souffrance. Lorsque les temps ne s’accordent plus. Je t’aime. Tu m’aimais.

Lorsqu’hier est plus présent qu’aujourd’hui. Lorsque la peine nourrit les sentiments. Tu m’aimais. Je t’aime encore.

Lorsque le cœur ne décroche pas. Lorsque plus rien n’est possible. Je t’aime encore. Tu ne m’aimes plus.

Cette chanson je la connais. Je l’ai composée et décomposée. Plusieurs fois.

J’ai été toi hier. Et je le serai encore demain.

Aujourd’hui je suis là.

Pour toi.

Pour moi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s