Manger pour maigrir

À peine les mots fiançailles et mariage sortis de la bouche, nous pensons immédiatement à ces charmants bourrelets qui viendront nous hanter éternellement sur nos photos de mariage. Prévoyant, l’amoureux m’a offert comme cadeau de fiançailles un abonnement au gym.

En réalité je paie moi-même mon abonnement et lui fourni l’argent pour payer un entraineur et une nutritionniste. Le gros kit quoi. Très bon investissement, pour l’entraineur surtout. La mienne est une perle, ultra gentille mais qui réussi pourtant à nous pousser au bout de nous-même. Si vous faites vos premiers pas dans le domaine, comme moi, n’hésitez pas à investir un peu plus pour avoir une personne qui vous motive et monte vos programmes selon vos buts.

Ce dont je veux vous parler aujourd’hui c’est plutôt du côté alimentaire de la chose. Moi et l’amoureux en sommes venu à la même conclusion, nous sommes très contents du service de la nutritionniste, mais une ou 2 rencontres c’est bien assez. Alors pour celles, ou ceux, qui veulent débuter l’entraînement en « skippant » la nutri, voici quelques trucs. 

La première rencontre consiste à faire une liste du contenu de vos repas, question de voir vos carences et vos abus. Vous pouvez vous même dresser cette liste si vous désirez avoir une vue d’ensemble. Compiler vos repas de la semaine juste pour voir.

L’autre élément important de la première rencontre, le guide alimentaire canadien. Et oui! Comme il a légèrement changé depuis la petite école, je vous invite à y jeter un coup d’œil ici. Dans mon cas la nutri m’a conseillé pour la perte de poids un maximum de 2 fruits, 5 portions de féculent (pain, patate, etc.), 2 portions de produit laitier, 2 à 3 portion de viande et substitut (important pour l’entraînement) et des légumes à volonté. Bref presque exactement ce qu’indiqué sur le guide. Viandes maigres, 2 repas de poisson par semaine, du pain avec beaucoup de fibre, du lait 2% ou moins, du yogourt avec moins de 2% de gras, et voilà, je viens de vous faire économiser le prix d’une nutri! Vous allez voir qu’avec tout ça, il est plutôt difficile de ne pas manger à sa faim.

Vous pouvez y aller d’un régime ultra restreignant si vous voulez des résultats rapides. Mais sachez que si vous manquez d’énergie pour l’entraînement ce n’est peut-être pas mieux. Et puis vos livres perdues seront facilement reprises. Le principe est simple, le corps, cherchant se dont il a besoin, puise dans ses réserves (le gras), mais si on le prive trop, il « stock » tout ce qu’on lui donne par la suite, alors il faut par la suite constamment le privé pour éviter la reprise de poids.

En terminant, j’ajoute ici mon petit trucs perso : Mangez! Tout le temps s’il le faut! Il est 16 h et notre maman nous a toujours dit de ne pas manger pour ne pas gâcher son souper? Le résultat : à 17 h on prend une double assiette pour combler notre appétit! Il est 16 h et j’ai faim? Hop un petit yogourt. Une portion de moins de produit laitier à combler, l’attente du souper est beaucoup plus facile et je n’ai pas besoin d’une trop grosse portion pour être rassasiée.  Et si le souper ne suffit pas, au lieu de prendre une 2e assiette, je prends un fruit, ou un autre yogourt (2 petits yogourts = 1 portion de produit laitier).

Publicités

2 réflexions sur “Manger pour maigrir

  1. Merci de m’avoir épargné les frais d’une nutritionniste… 😉 Sérieusement, bons conseils. Souvent, on entend ou lit tellement d’informations contradictoires qu’on sait plus tellement comment s’y retrouver….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s