Crise de profession

Je n’en suis pas à un questionnement près concernant ma profession. Je raffine à chaque fois ma réflexion, mais sans jamais en arriver à un résultat final concluant.

Pour ceux qui me connaissent depuis peu, je suis technicienne de bureautique de formation, et bien que ça sonne plutôt bien en entrevue, la plupart du temps sur papier ça ne veut absolument rien dire. J’ai adoré ma formation, le côté multimédia, technologie, création, je m’y sens comme un poisson dans l’eau. Le côté administratif est un peu moins plaisant, mais je suis capable de le faire, et avouons-le, assez facilement.

Malheureusement, après 5 années dans le domaine, je stagne. Malgré l’option multimédia de ma formation, je ne suis rien d’autre qu’une secrétaire avec une base en multimédia. Une base d’ailleurs inexploitée sur le plan professionnel. Et le côté administratif ne m’apporte plus aucun sentiment d’accomplissement.

Les options qui s’offrent à moi sont plutôt limitées.

  • Me taire et accepter ma situation; ce que visiblement je n’arriverais jamais à faire.
  • Retourner aux études; ce qui ne m’enchante guère pour plusieurs raisons, dont me retrouver sans ou avec très peu de salaire pendant 3 ans, et perdre mon temps en classe à revoir des notions que j’ai déjà…
  • Ou suivre des formations d’appoints, par correspondance, sur des sujets qui m’intéressent, en espérant que ça m’ouvre éventuellement des portes.

C’est cette dernière option qui me semble la plus réaliste présentement. Il ne me reste qu’à trouver les formations. J’ai ma petite idée sur les sujets voulus, mais la disponibilité des cours, c’est une autre histoire.

Mon but ultime reste dans tout cela, de travailler de la maison, ou moitié maison, moitié bureau, dans un domaine que j’aime, qui me motive et pour une compagnie pour laquelle je crois. Le côté administratif ne me répugne pas, mais ne faire que ça, c’est beaucoup trop lourd pour moi….

Publicités

2 réflexions sur “Crise de profession

  1. Bonne chance dans ta quête.. !

    J’ai aimé ton texte. Car, au moin un fois par mois, je me donne la permission de changer de métier.. ! Ça fait, 22 ans que je continue.. Mais, qui sait, un de ces prochains mois, prochaines années, je réponderais peut-être « Oui, j’ai le gout de faire autre choses ! »

    Du moins, je m’en donne la permission !

  2. Pour avoir suivi la même formation que toi, avoir obtenu mon DEC 1 an après toi, je comprends très bien. Je te dirais que pratiquement toutes les techniciennes de bureautiques sont prises dans cette mentalité de secrétaire.

    Certaines y sont bien, mais avouons que si on a choisi un DEC au lieu d’un DEP ce n’est pas pour être seulement cataloguées comme secrétaires.

    J’ai adoré le multimédia aussi, mais ce n’est malheureusement pas nécessaire dans la majorité des emplois que j’ai eus.

    J’ai entendu dire que le titre officiel de technicienne en bureautique à l’UdeS est en voie d’être créé. En attendant, j’y suis secrétaire de direction ou commis…

    Un bac en comm./multimédia ne t’intéresserait pas? Je ne sais pas si les formations par correspondance offrent cette discipline par contre, par cumul de certificats.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s