Montréal pour les familles

Ce qui est difficile lorsqu’on vient de la « région », c’est d’expliquer à notre famille et nos amis, pourquoi nous désirons rester en ville même avec les enfants. Oui le prix des propriétés est plus élevé, mais il y a les avantages qui viennent avec (salaires, services, vie urbaine). Honnêtement mon seul inconvénient à la vie ici, est le manque de ressources familiales. Après des mois de nuits écourtées et de vie de couple au strict minimum, l’envie est très grande de « domper » les petits chez les grands-parents pour souper en paix, aller au cinéma, prendre une bière et DORMIR. Mais je m’éloigne du sujet.

Lorsque nous avons débuté notre recherche, nous avons envisagé pas mal toutes les possibilités à l’intérieur du périmètre montréalais. Le condo, le duplex, la maison (détaché, semi-détaché ou en rangée), ou la location à long terme. Le duplex, mon choix #1, a été rapidement mis de côté. L’époque où le locataire payait la quasi totalité de l’hypothèque est révolue, les prix des duplex montent en flèche, et ceux que nous pouvons nous permettre nécessiteraient beaucoup de rénovations ou ont un locataire de longue date qui paye son logement très en deçà du prix du marché. Sans compter que nous n’avons pas les moyens d’absorber l’hypothèque complète en cas de non paiement de loyer.

La location à long terme est une option qui mérite d’être étudié en milieu urbain. À l’époque où nous avons débuté notre recherche, nous étions dans un logement « bof » qui ne nous coûtait pas trop cher. Nous aurions pu payer plus pour avoir mieux dans un quartier plus intéressant, tout en épargnant pour nos vieux jours. Un propriétaire à appeler en cas de pépin, pas de frais d’entretien, pas trop de liberté de changement, mais bon il y a toujours moyen de s’entendre. Le problème avec cette option (outre le fait qu’on aurait probablement dépensé nos économies sur autre chose que nos vieux jours) est que je désire un terrain pour mes enfants. Ce qu’on retrouve habituellement dans des bas de duplex et de triplex, qui sont les premiers logements repris lors de la revente. Je sais qu’il est illusoire de s’imaginer rester au même endroit toute une vie, mais je préfère décider par moi-même de quitter un endroit que de m’y faire obliger.

Il nous restait donc le condo ou la maison. Comme mentionné plus haut, la cour est un point très important pour moi. Pas nécessairement très grande, juste assez pour faire courir 2 enfants. J’aurais même accepté une cour partagée. Parce que, même si je fuis les terrains de jeux pour cause de ce-n’est-pas-parce-que-je-suis-maman-que-j’ai-envie-de-parler-d’enfants-pendant-une-demi-heure-avec-une-inconnue, partager une cour comprend tout de même l’avantage de ne pas se demander si l’enfant ne va pas déterrer une seringue dans le bac à sable. Malheureusement les condos avec cour à Montréal sont très rares, minuscules, ou indivise. Les risques des condos indivises mis à part, nous n’avons malheureusement pas les moyens de mettre une mise de fond de de 20 à 25%.

La maison. Notre choix. Je ne voulais pas absolument une maison. Oui je suis contente de laisser mon fils courir sans avoir peur que les voisins ne se plaignent. Oui lorsque ma fille hurle la nuit je ne me sens pas mal. Oui je suis heureuse d’avoir un sous-sol et assez d’espace dans la cour arrière pour recevoir 50 personnes. Mais ce n’était pas nécessaire. J’aurais bien vécu avec moins. Je voulais seulement quelques brins d’herbe pour faire courir mes enfants.

On parle beaucoup de retenir les familles dans la métropole. On parle de maisons inabordables, de condos trop petits. Moi je vous parle de gazon. Oui les parcs c’est bien, mais des fois ce n’est pas assez.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s