Du mou et des vergetures

Il n’y a pas si longtemps, je suis tombée sur ce texte là qui traduit pas mal ma pensée présentement. En gros, ça dit de porter des vêtements qui nous font maintenant, et non pas ce qui nous faisait hier et qu’on espère qui nous fera demain.

Je n’ai jamais été vraiment en paix avec mon poids. Je me suis toujours trouvé toutoune, même à l’époque du cégep où je mangeais des pâtes à tous les repas et pesait pourtant moins de 130 livres. Et 2 bébés, ça n’aide pas vraiment à ce niveau là. Une fois la belle bédaine disparue, il ne nous reste que le mou et les vergetures.

Après ma première grossesse, j’ai fait une grosse boîte de vêtements que j’ai serré dans le haut de ma garde-robe. Après ma deuxième grossesse j’ai descendu la boite, simplement pour ajouter plus de linge dedans. Une fois de temps en temps je repassais la boîte en me disant que peut-être que… pour finalement n’en être que plus déprimée. Et ça c’est sans compter les morceaux « juste un peu trop petit » que je gardais dans ma garde-robe et qui me foutait une méchante déprime à chaque fois que je les portais.

J’ai fini par faire un don. Parce que tant pis. Parce que je suis là là. Je ne veux pas attendre demain pour être belle. Je veux être belle aujourd’hui avec mon trop plein de mou. Et puis si demain je maigris, bien je retournerai magasiner, ça va me faire plaisir de le faire.

C’est ça aussi que l’article dit. Arrêtez de vouloir maigrir à tout prix. Essayer d’être en santé, bouger plus, manger moins et mieux. La perte de poids c’est un un effet secondaire, pas un but. Lorsqu’on vise une perte de poids, on déprime dès qu’on stagne, et on abandonne (dans mon cas du moins). Je regarde mes connaissances qui font des régimes et de l’entrainement intensif et je me demande, il se passe quoi après l’atteinte du but? Si vous arrêtez tous vos beaux efforts, le poids, il va revenir. Si vous continuez, je vous admire énormément (oui, oui, je vous regarde, vous qui faites de la course votre mode de vie). Je déteste m’entraîner et j’adore manger. Alors je préfère modifier mes habitudes, un peu à la fois, et si je maigris, bien tant mieux. Sinon je vais surement finir par m’habituer à magasiner dans les tailles plus.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s