Ces choses qu’on ne dit pas-3

On n’est jamais vraiment prêt à être parent. Même que les mieux préparés ne sont pas aussi prêts qu’ils le croient, puisque lorsque tout est réglé au quart de tour, il n’y a plus de place pour l’improvisation. Et être parent comprend une bonne dose d’improvisation.

Un premier enfant ça te bouleverse une vie. Je me souviens d’une conversation avec mon chéri dans les premières semaines de notre vie de parent où on se disait que si on savait vraiment ce qu’un bébé impliquait avant de le concevoir, le taux de natalité serait en solide déclin. Et pourtant ça ne nous a pas empêché de récidiver.

Un nouveau-né c’est un petit-être qui ne comprend pas ce qui lui arrive avec des parents qui ne comprennent pas plus que lui. C’est aussi trop peu de sommeil et la réalisation que plus rien ne sera pareil comme avant.

Nous n’avons pas tous le même besoin de liberté. Certains vont accueillir un premier bébé sans trop changer leur routine, d’autres vont devoir sacrifier pas mal plus que ce qu’ils croyaient au départ. Et les ressources ne sont pas les mêmes d’une famille à une autre. Des grands-parents proches et impliqués peuvent faire le bonheur d’un couple « sorteux » et le malheur d’un couple casanier.

Une chose est sûre, avoir un enfant c’est une belle aventure. Mais une aventure qui est loin d’être simple.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s