Ces choses qu’on ne dit pas-5

Je vous écris de ma cuisine bordélique mais tranquille. Une « playlist » de Songza a remplacé les éternelles comptines d’émissions pour enfant et j’ai eu le temps de boire mon café avant qu’il ne soit trop froid. Les enfants ont commencé la garderie ce matin.

Quelques demi-journées pour commencer, question de les habituer, ensuite 2 semaines de vacances en famille, pour finalement compléter doucement l’introduction. J’en ai l’opportunité puisque je ne débute le travail que dans un mois et demi.

Oui, j’envoie mes enfants à la garderie alors que moi je suis à la maison. Une question de disponibilité de places, mais aussi d’équilibre mental, si on peut dire ainsi. Je suis épuisée, impatiente et légèrement à cran. Je n’ai pas honte de le dire, je suis un être humain et non pas une machine.

Toutes les mères n’ont pas les mêmes aptitudes. Si certaines font ou feraient de merveilleuses mamans à temps plein, d’autres, comme moi, n’ont pas cette capacité. Être maman à la maison est un emploi 24/7, où il est impossible de dîner en paix, impossible de « caller » malade et si vous avec 2 enfants avec des rythmes de vie différent, il est également impossible de prendre une pause avant 20h.

Mais la culpabilité est là. Parce que, en tant que mère, on se met la barre très haute.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s